Hannah Teddy Schachter, lauréate de la bourse Robert de Sorbon (2023)

Hannah Teddy Schachter est doctorante au département d’histoire juive et de judaïsme contemporain de l’université hébraïque de Jérusalem, et membre du groupe de recherche “Contending with Crises : The Jews in XIVth Century Europe”, financé par la Israel Science Foundation et dirigé par Prof. Elisheva Baumgarten.
Originaire du Texas (États-Unis), elle a étudié à l’université Clark, à l’université de Fribourg, à l’Institut européen d’études juives en Suède, ainsi qu’à la Hochschule für jüdische Studien de Heidelberg (Allemagne), avant de commencer son doctorat à Jérusalem.
Elle s’intéresse à la manière dont les juifs se sont engagés dans les monarchies chrétiennes et le pouvoir au Moyen Âge européen, en particulier les femmes royales. Sa thèse s’appuie sur l’art, la littérature, les sources rabbiniques, hébraïques et administratives pour explorer les relations entre les reines de France et les juifs au XIIIe siècle.



Citer ce billet
Nicolas Perreaux (2023, 30 novembre). Hannah Teddy Schachter, lauréate de la bourse Robert de Sorbon (2023). Les carnets du LaMOP. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qq12

Nicolas Perreaux

Médiéviste, ingénieur de recherche à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (LaMOP)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search