Histoires de mots. Saisir le passé grâce aux données textuelles

Ouvrage dirigé par Léo Dumont, Octave Julien et Stéphane Lamassé

Éditions de la Sorbonne, Paris, 2023

Voir le livre sur le site de l’éditeur

 

 

 

Présentation de l’éditeur

Histoires de mots revient sur la diversité des expériences menées par les historiens et les historiennes dans le champ de l’analyse des données textuelles. Ce retour sur les usages de l’informatique en histoire offre l’occasion d’une mise en perspective des méthodes de recherche mises en place depuis les années 1970 jusqu’au développement de ce que l’on appelle aujourd’hui les « humanités numériques ».
C’est aussi l’occasion d’une ouverture à des problématiques plus contemporaines et à des méthodes adaptées à la croissance exponentielle du volume des données textuelles disponibles, qu’elles soient nativement numériques ou issues de la numérisation des sources anciennes.
Les études rassemblées dans ce volume conjuguent ainsi cette approche réflexive des textes à une grande variété d’objets historiques, tels que l’histoire des concepts, la mémoire de la Grande Guerre, la rhétorique des pouvoirs ou l’histoire urbaine, en couvrant un spectre chronologique large, du Moyen Âge jusqu’à nos jours. Le lecteur y trouvera en définitive une diversité de méthodes (textométrie, intelligence artificielle, text mining) permettant d’aborder les textes dans une dimension à la fois historique, lexicale et sémantique.

 

Sommaire

Introduction. L’analyse des données textuelles en histoire

Léo Dumont, Octave Julien et Stéphane Lamassé

Les anciens combattants et la rhétorique de la Révolution nationale : la presse de la Légion française des combattants

Anne-Sophie Anglaret

1789 : les mots d’un mythe

Pascal Marchand et Pierre Ratinaud

Approches croisées de la langue du pouvoir. Étude des dynamiques linguistiques à l’œuvre dans le magazine nazi Signal (1940-1945)

Claire Aslangul, Anatole Lucet et Adrien Barbaresi

Histoire des idées politiques et « tournant numérique »

Hugo Bonin

Computing Knowledge in Historical Corpora

Ewan Jones

In nomine patris… Éléments pour une sémantique de la paternité médiévale

Nicolas Perreaux

Par-delà auctoritas vs potestas. Les expressions du pouvoir dans les œuvres d’Innocent III

Evgeniya Shelina

Textométrie, histoire et ordinateurs dans les années 1970. Le cas du programme Aline

Edgar Lejeune

Quand le vocabulaire révèle la fabrique urbaine. La gestion de la propriété foncière à Avignon au bas Moyen Âge

Margot Ferrand

Du nettoyage des données à la critique des sources

Max Beligné, Sabine Loudcher et Isabelle Lefort

Si loin, si proche : histoire, mémoire et lecture distante à l’ère des données massives

Frédéric Clavert

Quarante ans de délibérations de la Cnil. Analyse thématique de l’évolution d’un corps de doctrine

Thomas Soubiran

Logométrie et deep learning. Essai de généalogie politique des discours électoraux aux législatives de 2017

Magali Guaresi



Citer ce billet
Nicolas Perreaux (2023, 4 octobre). Histoires de mots. Saisir le passé grâce aux données textuelles. Les carnets du LaMOP. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qq0x

Nicolas Perreaux

Médiéviste, ingénieur de recherche à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (LaMOP)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search