Mini-série du LaMOP : « Il n’y a pas de vie sans histoire » – saison 2

Suite au succès de la première saison, la collection « Il n’y a pas de vie sans histoire » revient en 2023.

Partez à la rencontre des hommes et des femmes du Moyen Âge avec les médiévistes du LaMOP UMR 8589.
À travers une dizaine de récits tirés  de la documentation, on accèdera  à une galerie de portraits d’hommes  et de femmes qui ont vécu au Moyen  Âge : ces petits récits de vies, les  circonstances de la rencontre et  la documentation qui permet de  les connaître, illustrent le travail des  chercheur.e.s. en Histoire médiévale.

  • Sur une idée originale de Philippe Bernardi et Geneviève Bührer-Thierry.
  • Réalisation et montage de Céline Ferlita (ARDIS – Appui à la Recherche et Diffusion des Savoirs | CNRS UPS 2259).

 

Saison 2 – 1er épisode

Didier Panfili présente Maria Porcella.

Pourquoi Maria Porcella, nourrice ayant vécu au XIIe siècle, apparaît dans le cartulaire des Guilhem de Montpellier ? Didier Panfili, enseignant-chercheur au LAMOP, nous révèle qu’elle est au cœur d’un procès retentissant. 

Saison 2 – 2e épisode

Julie Richard Dalsace – Ekkehard IV (abbaye de Saint-Gall, XIe siècle).

Dans la bibliothèque de l’abbaye de Saint Gall, si on se penche dans les marges du manuscrit “L’histoire contre les païens” d’Orose, on peut découvrir des mots et des croquis géographiques. Qui est l’auteur de ces discrètes observations ? Il s’agit Ekkehard IV, moine du XIe siècle, qui a actualisé au fil de sa lecture, des noms de ville, des représentations de l’œkoumène. Finalement, les savoirs géographiques ne sont pas figés au Moyen-Age comme on pourrait le penser.

Saison 2 – 3e épisode

Lucas Fassio – Jacques Auriol, Ganges (XIVe siècle)

Qui est vraiment Jacques Auriol ? un simple artisan de Ganges au XIVe siècle ? Un homme d’affaire prêt à tout ? Les nouvelles méthodes d’analyse réseau, appliquée à l’histoire, permettent de révéler une autre visage de Jacques Auriol et d’expliquer son irrésistible ascension sociale.

Saison 2 – 4e épisode

Stanley Théry – Macé de la Fa (Tours, XVe siècle)

Macé de La Fa est un clerc des portes de la ville de Tours au XVe siècle. Hormis de contrôler l’ouverture et la fermeture, il a la charge de surveiller les ouvriers, d’accompagner les notables dans les voyages officiels. Il a un rôle bien plus stratégique qu’on ne le pense. En suivant ses traces dans les archives, on peut mieux comprendre comment fonctionne une ville au Moyen-Age, de la prise de décision à l’application.

Saison 2 – 5e épisode

Julie Claustre – Colin de Lormoye (Paris, XVe siècle)

Dans la reliure d’un imprimé de la Bibliothèque nationale de France, les papiers de Colin de Lormoye ont été mis au jour. Dans ce document exceptionnel, ce couturier parisien y dévoile son métier, ses méthodes de travail, ses clients, en résumé le regard d’un artisan XVe siècle sur sa propre activité.

 

Saison 2 – 6e épisode

Thomas Lienhard – Samo (Sens, VIIe siècle)

Samo est un aventurier du VIIe siècle. Peu connu en France, il est pourtant célébré dans les pays slaves comme héros fondateur. Il est même comparé à Vercingétorix. Qui est Samo ? Dans quel archives, peut-on le trouver ? En tout cas, sa vie rocambolesque a des choses à nous dire sur les rapports est-ouest, une problématique intéressante dans le contexte actuel.

 



Citer ce billet
Nicolas Perreaux (2023, 8 mars). Mini-série du LaMOP : « Il n’y a pas de vie sans histoire » – saison 2. Les carnets du LaMOP. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qq09

Nicolas Perreaux

Médiéviste, ingénieur de recherche à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (LaMOP)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search