Aude Mairey, La fabrique de l’anglais. Genèse socio-culturelle d’une langue à la fin du Moyen Âge

Publication : Aude Mairey, La fabrique de l’anglais. Genèse socio-culturelle d’une langue à la fin du Moyen Âge, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2023.

Lien vers le site de l’éditeur

 

 

Description de l’éditeur

Alors que l’Angleterre de la fin du Moyen Âge est secouée par des transformations politiques et socio-culturelles majeures, une littérature en anglais, langue jusque-là peu prestigieuse dans le royaume par rapport au latin et au français, se développe à grands pas. Or, langue et littérature ne sont pas seulement des reflets des transformations de la société, elles les façonnent également.
Cette étude d’un corpus de paratextes (prologues et épilogues) d’une trentaine d’œuvres composées entre 1350 et 1470 environ, de natures variées – politiques, poétiques, dévotionnelles, historiques, scientifiques… – cherche à mettre en lumière les modalités de la constitution d’une langue intellectuelle et politique dans différents champs littéraires, en étudiant notamment les rapports de ses producteurs et lecteurs aux pouvoirs (laïcs, ecclésiastiques et divins), aux savoirs, à l’individu et à leur propre identité. Pour ce faire, il est fait appel aussi bien aux méthodes d’analyses historique et littéraire « classiques » qu’aux outils de la textométrie. L’objectif est bien, par l’analyse croisée du lexique, des idées qui y sont exprimées et des relations qui se nouent entre l’auteur et son lectorat, de montrer comment ces œuvres, prises dans leur ensemble autant que dans leur diversité, participent à la construction d’une communauté de plus en plus anglaise, si ce n’est nationale, malgré des tensions de tous ordres.

 

Sommaire

Introduction

Chapitre  1. Des lieux de construction textuelle

I. Un corpus hétéroclite ?

1. Les textes « informatifs »

2. Poèmes et traité poétique

3. Textes dévotionnels et théologiques

II. Conjonctions

III. Typologies

1. Essai de typologie interne

• Ce qui relève de la transmission

• Ce qui relève du contenu à transmettre

2. Approche statistique

PREMIÈRE PARTIE – De la nécessité d’écrire

Introduction de la première partie

Chapitre  2. Accessus ad auctores

I. Causa efficiens

1. Auteur ou persona ?

2. Auteur, poète, « faiseur » ?

3. Off humble entent, with herte & hand quakyng

II. Causa formalis

1. Forma tractatus

2. Forma tractandi

• De la traduction à la translatio

• With ther colours agreable

• Vers ou prose ?

Chapitre  3. Négociations et partages

I. Autorité divine, autorité ecclésiale

1. Les wycliffites et l’autorité divine

2. Négocier l’obstacle de l’hérésie

II. Autorités humaines et fictionnelles

1. Princes et commanditaires

2. L’assemblée des poètes

3. Autorités fictionnelles

• Muses, furies et divinités.

• Des autorités réconfortantes ?

DEUXIÈME PARTIE – De la nécessité d’être lu

Introduction de la deuxième partie

Chapitre  4. Go, litel book

I. Production et diffusion des œuvres

1. Des diffusions contrastées

2. De la copie au lecteur

3. Lecteurs et auditeurs

• Les scribes

• Des lectorats mixtes ?

II. Réceptions

1. Ordinationes

• Les interventions auctoriales

• Du signe de reconnaissance à la transformation radicale

• L’iconographie

2. L’environnement textuel

• Des associations attendues ?

• De l’assemblage à la compilation

3. Communauté(s) textuelle(s) ?

Chapitre  5. The best thing that ye do shalle is to rede many bokis…         

I. Modes de lectures, types de lecteurs

1. Le champ lexical du livre et de la lecture

2. Projections

II. Des lecteurs imaginés

1. Portraits de lecteurs

2. Conseils et injonctions

3. Destabilisations ?

TROISIÈME PARTIE – Salut, sagesse et société

Introduction de la troisième partie

Chapitre  6. De l’utilité de la connaissance

I. Les mots de la connaissance

II. Profit ou nécessité ?

1. Connaître pour son salut

2. Vivre dans le monde

III. Apprendre et transmettre

1. Qualités chrétiennes et vertus morales

2. Intellect et imagination

• Poetis to sitte in ther libraries

• Des modes de transmission genrés ?

3. Plaisir d’écrire, plaisir de lire

Chapitre  7. Jeux de miroirs

I. Sagesse, amour et vérité

II. Connaissance de Dieu, connaissance de soi

1. Des « théologies vernaculaires » ?

2. Connais-toi toi-même

III. Mélange des genres

1. Where of the world ensampled is…

• Écritures et exemplarité : les apocryphes

• Chroniques

• Poèmes encyclopédiques et didactiques

2. Les savoirs politiques

Conclusion

Annexe. Outils textométriques, mode d’emploi

Bibliographie

Index

Table des figures



Citer ce billet
Nicolas Perreaux (2023, 14 février). Aude Mairey, La fabrique de l’anglais. Genèse socio-culturelle d’une langue à la fin du Moyen Âge. Les carnets du LaMOP. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qq05

Nicolas Perreaux

Médiéviste, ingénieur de recherche à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (LaMOP)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search