L’aménagement de la « Montagne Sainte-Geneviève » et de ses abords par Saint-Victor et Sainte-Geneviève aux XIIe et XIIIe siècles

L’aménagement de la « Montagne Sainte-Geneviève » et de ses abords par Saint-Victor et Sainte-Geneviève aux XIIe et XIIIe siècles
Cette conférence d’Hélène Noizet et Marlène Helias-Baron eut lieu lors de la conclusion du colloque « Sainte Geneviève. Histoire et mémoire », lors de la séance de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres à l’Institut de France le 5 novembre 2021. La vidéo comprend l’intervention des deux oratrices suivie des échanges avec les académiciens.
 

Mme Hélène Noizet, extrait du Colloque Sainte Geneviève (5 novembre 2021)


Résumé :
Entre le milieu du XIIe siècle et celui du XIIIe siècle, plusieurs projets attestent la capacité de l’abbaye Sainte-Geneviève à aménager l’environnement particulier de la Montagne, constitué par un haut relief bordé au nord par une zone humide rejoignant la Seine. Le croisement de la documentation archéologique (fouilles de T. Vacquer), écrite (actes originaux du milieu du XIIe s., censiers et rôles de taille du XIIIe s.), géologique (courbes de niveau du relief au début du XIXe s.) et planimétrique (parcellaire du début du XIXe s.) éclaire de manière inédite le creusement d’un canal de dérivation de la Bièvre à la suite d’un accord avec Saint-Victor, ainsi que la mise en place d’un lotissement sur les pentes de la Montagne.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search