Journée d’étude “FONDER”

Journée d’études organisée par le Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LaMOP – UMR 8589) et l’HiCSA (Histoire Culturelle et Sociale de l’Art – Équipe d’accueil 4100)

[28 novembre 2019]

Institut National d’Histoire de l’Art
2 Rue Vivienne, 75002 Paris
Salle VASARI

télécharger le programme de la Journée d’étude “Fonder” (PDF 1Mo)

9h45 – Accueil des participants

  • 10h – Philippe Bernardi et Philippe Plagnieux : Introduction
  • 10h15 – François Ploton-Nicollet (Professeur de langue et littérature latines et de codicologie à l’École nationale des chartes) : « Fundus, fundare, leur sémantique et leurs dérivés, du latin aux langues romanes »
  • 11h – Eliana Magnani (Chargée de recherche au CNRS –LaMOP), Pierre Brochard (Ingénieur d’études CNRS -LaMOP), Nicolas Perreaux (Post-doctorant – Université de Namur) – « Fundare dans les corpus de textes médiévaux latins (CBMA, CEMA, CIFM, PL…) »
  • 11h45 – Benoit Rouzeau (Docteur en Histoire, chercheur associé au LaMOP) – « Fonder une villeneuve chez les Cisterciens et les Prémontrés du diocèse de Langres (XIIe-XIVe siècle) »

12h30-14h – Pause de midi

  • 14h – Clémentine Villien (Doctorante LabEx Hastec / Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne – LaMOP) et Tanguy Béraud (Doctorant HiCSA / Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne) – « Fondations et fondateurs, de l’histoire à la légende »
  • 14h45 – Fabrice Henrion (Délégué scientifique et technique et archéologue RO au Centre d’études médiévales d’Auxerre – chercheur associé UMR 6298 ARTEHIS) – « Fonder pour bâtir ?»

15h30 – Pause

  • 15h45 – Francisco Barrachina Pastor (Doctorant Technische Universität Berlin – Fachgebiet Bau-und Stadtbaugeschichte) – « Les racines immortelles, les fondations et les sciences des sols au temps des cathédrales »
  • 16h30 – Questions et débats
  • 17h – Clémentine Villien et Tanguy Béraud : Conclusions

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.